Notice : Histoire et protocole du drapeau européen

Drapeau européen histoire et symbole

Drapeau européen histoire et symbole supranational par excellence, le Drapeau de l’Europe dispose d’un impact politique et social qui en fait le vecteur privilégié des valeurs de l’Europe. Dans la lignée du projet politique des pères fondateurs, il exalte une identité unique, l’unité retrouvée de la CEE.

Drapeau européen histoire et symbole

Photo d’illustration © Eclipse-Référencement

 

Drapeau européen histoire

Le Conseil de l’Europe adopte le 8 décembre 1955 un étendard constitué de douze étoiles à cinq branches disposées en cercle sur un fond bleu. Cet emblème fait l’unanimité parmi les institutions européennes comme la Communauté Économique Européenne (CEE), ancêtre de l’Union. Sur invitation du Conseil, le Parlement opte en 1983 pour le Drapeau CEE, qui devient officiellement celui de l’Union au 1er janvier 1986. Reconnaissance suprême, le Traité de Rome de 2004 le définit comme l’un des cinq symboles de l’Union, à égalité avec l’hymne européen, la Journée du 9 mai, l’euro et la devise « Unis dans la diversité ».

Drapeau européen histoire sa composition

Drapeau européen histoire: étoiles dorées à cinq branches

Composition

  • Chaque élément constituant cet emblème a été choisi pour sa symbolique :
  • Le fond bleu, souvent azur, représente le ciel du monde occidental
  • Les étoiles dorées à cinq branches représentent les peuples de l’Union
  • Le nombre d’étoiles, à savoir douze, n’a jamais été lié aux nombre initial d’États membres, mais incarne traditionnellement la complétude et la perfection (12 heures du jour et de la nuit, 12 mois de l’année)
  • Le cercle, ouvert car les branches des étoiles ne se rejoignent pas, représente à la fois l’unité et l’ouverture sur le monde

Drapeau européen histoire: emploi protocolaire

Symbole officiel de l’Union sur la scène internationale, le drapeau CEE aux douze étoiles dorées sur champ d’azur orne toutes les cérémonies européennes, ainsi que les discours faits par le Président du Conseil Européen. De même, l’usage requiert sa présence lors de toute réunion officielle impliquant un État membre et interdit son emploi à des fins incompatibles avec les valeurs européennes. Il est également hissé chaque 9 mai, et sert d’étendard pour toute opération militaire menée par l’Union Européenne (comme au Tchad en 2008). A noter qu’il ne lui est toléré aucun usage civil ou commercial, sauf autorisation expresse.

Drapeau européen histoire: représentation

Photo d’illustration © Matthieu Sapey-Triomphe

Dans l’usage national, le protocole exige habituellement la préséance du drapeau national sur l’emblème européen. Hautement symbolique, le pavoisement d’un édifice public obéit en effet à la tradition républicaine ainsi qu’à de strictes règles protocolaires. Ainsi, en France, le Drapeau de l’Europe doit obligatoirement être placé à droite du drapeau français (c’est-à-dire à gauche lorsque l’on se place en face de l’édifice public).

Drapeau européen histoire : son utilisation

Le Drapeau de l’Europe répond donc à la nécessité de donner aux citoyens de l’Union un symbole auquel s’identifier, conformément au vœu exprimé par le Conseil en 1955. Loin d’une compétition avec les symboles nationaux, il promeut une citoyenneté et une appartenance à l’Union, qui transcende les représentations nationales.

Drapeau européen histoire: sur un édifice public

Photo d’illustration © Eclipse-Référencement

Son emploi s’est déjà généralisé aux événements internationaux impliquant l’Union ; de même, on assiste aujourd’hui à son pavoisement quasi-systématique sur les édifices publics des États membres. Toutefois, l’intérêt croissant qu’il suscite impose aux institutions comme la Commission européen une surveillance scrupuleuse de son utilisation, notamment à des fins privées ou commerciales.

Contact / Devis / Information