Drapeaux associations religieuses

Drapeaux associations religieuses: histoire

Depuis le haut Moyen Âge, les paroisses souhaitent pour leurs processions se rallier et s’identifier par une image mobile. Tableau de leur saint, objet d’art propre aux villages et villes, les drapeaux associations religieuses ou les bannières sont une expression de notre patrimoine culturel.

Drapeaux associations religieuses: bannière

Bannière associations religieuses

 

Drapeaux associations religieuses : couleurs des associations religieuses

Armoiries papales, épiscopales ou paroissiales, l’idée d’avoir ses propres couleurs est ancienne. Les grands pardons bretons regroupent plusieurs paroisses, chacune désirant indiquer sa présence. L’étendard paroissial est aussi présent dans chaque fête patronale ou aux grandes fêtes liturgiques. Dans les processions, ou dans les pèlerinages, les emblèmes sont brandis par un porte-drapeau. Les confréries de pénitents portent fièrement leurs flammes lors de leurs cérémonies. Il en est de même pour la Confrérie des charitons, comme dans l’Eure. Les congrégations manifestent leur identité et brodent sur une étoffe le saint dont ils veulent suivre l’exemple. Il en est ainsi pour les Dominicains ou l’Hospitalité franciscaine, ou les abbayes bénédictines comme celle d’Aurillac. Lors des béatifications , des canonisations ou des événements comme les Journées Mondiales de la Jeunesse, les étoffes peintes ou brodées sont recherchées par les associations. Cette coutume est universelle, il suffit de voir celles de Tibétains.

Drapeaux associations religieuses: procession

Photo d’illustration © jochenL.E. – Fotolia.com

 

Drapeaux associations religieuses: formes et motifs utilisés

Souvent rectangulaires ou en forme d’oriflamme, voire de pennons, le pavoisement est plutôt allongée. Car elle peut pendre sur un pilier, décorer un chœur d’église, trôner dans une salle, être hissé sur un mât. L’étoffe est tendue sur une hampe en bois et une poutre horizontale. L’ensemble doit aussi tenir au vent et être visible. On choisit souvent une figure célèbre. Quelquefois, au lieu d’une sainte Vierge ou d’un Christ, on préfère un logo ou des inscriptions. On peut voir des anges en adoration devant l’ostensoir ou simplement des lettres et un symbole fort. Chez les Tibétains les monastères utilisent les huit signes auspicieux comme éléments décoratifs de leurs oriflammes : vase d’abondance ou lotus par exemple. La sélection d’ornementations supplémentaires plus artistiques est souvent plus complexe. On ajoute généralement des motifs floraux, des dessins particuliers, des feuilles d’acanthe ou des vases, des épis de blé ou des raisons de vigne.

Drapeaux associations religieuses: bannière

Drapeau et bannière d’associations religieuses

Drapeaux associations religieuses: fabrication minutieuse

Réalisé traditionnellement avec du velours pour les plus riches, de la soie, de la jute, du lin, les matières sont choisies avec goût. Les maîtres brodeurs et leurs apprentis, mais aussi les brodeuses s’évertuent pendant de longues heures sur leurs travaux. Les broderies successives respectent un plan bien précis. Le tissu rouge foncé, le noir sont souvent préférés au blanc plus difficile à conserver en bon état. Sur ce fond, le motif est dressé et cousu. Les parements et ornementations permettent une harmonie. On y ajoute des fils en soie d’or ou d’argent pour mieux souligner les couleurs.Aujourd’hui, la plupart sont réalisées en soie ou en coton, sur des matériaux moins fragiles. Les couleurs sont souvent plus vives et moins tristes. L’imprimé choisi est ensuite brodé grâce à des techniques très modernes et des brodeuses électroniques performantes.

Drapeaux associations religieuses: broderie Cornely

Détail broderie Cornely

 

LIRE AUSSI  Drapeau France

Drapeaux associations religieuses: techniques de restauration

À la demande d’une collectivité ou d’une association souhaitant conserver son patrimoine, le restaurateur cherche à respecter le drapeau. Il veut le rénover en essayant de trouver l’esprit d’origine, en appliquant des produits de nettoyage susceptibles de le raviver. Son travail complexe peut redonner vie aux couleurs, faire disparaître les traces d’usure, réparer les dommages du temps. Il lui arrive de rapiécer, de recoudre, de changer le fonds ou les fils brodés usés. Si nécessaire, il proposera une nouvelle confection totale à partir de la pièce d’origine. Ce faisant il participera à la sauvegarde d’un passé.

Drapeaux associations religieuses: rénovation

Rénovation des anciennes bannières

À noter que certaines œuvres sont aussi classées aux Monuments Historiques.

Contact / Devis / Information

 

Share Page

Close