Drapeaux associations civiles

Drapeaux associations civiles: présentation

Drapeaux associations civiles objets indispensables de ralliement; le drapeau est une étoffe souvent attachée à une hampe. Il représente un élément essentiel de communication, un langage codé, un symbole qu’on est fier de défendre de son mieux. Le pavoisement (qui consistait autrefois à montrer les couleurs de son camp sur son bouclier, le pavois) est l’ensemble des drapeaux de tous styles répondant au besoin d’identification d’un groupe. De très nombreuses associations civiles l’utilisent.

Drapeaux associations civiles: bannière

1ère Compagnie d’Arc

Drapeaux associations civiles: le besoin des associations civiles

On se regroupe derrière une bannière parce que l’on fait partie d’un même ban, d’un unique groupe. Association d’anciens, de scouts ou d’humanitaires ont ainsi leur étendard, comme celui de la Croix-Rouge. Les marins en ont une longue tradition codifiée. Pensez aux pirates! Les sportifs en dressent aussi. Les clubs de football, de rugby ou de gymnastique les vendent en boutique pour être brandis dans les stades ou accrochés dans les chambres. À moins qu’il ne soit présent comme fanion de voiture ou de table. Bien sûr certains, comme celui en damier des courses automobiles, ne sont qu’informatifs. On pense aussi aux compagnies d’archers dont la tradition conserve fièrement les couleurs. Celles-ci rappellent celles des confréries. Aujourd’hui d’autres formes plus modernes et souvent à but publicitaire ont vu le jour. Il s’agit par exemple des drapeaux-voiles publicitaires pour des événements culturels et sportifs, par exemple sur les plages de Biarritz pour les compétitions de surf. Dans nos villes, les associations culturelles utilisent parfois des potences de rue.

Drapeaux associations civiles: la Croix Rouge

Drapeau de la Croix Rouge

 

LIRE AUSSI  Drapeaux associations anciens Combattants

Drapeaux associations civiles: conception – choix des formes et des motifs

Pour défendre ses idées, pour rassembler autour d’un thème ou d’un événement, l’étendard ou le pavillon doit avoir une forme et des motifs. L’oriflamme a toujours eu une forme allongée, finissant par des pointes. L’étoffe peut être rectangulaire, carrée ou triangulaire. Le choix de la forme dépend aussi de son utilisation. Il peut flotter ou être étendu, arboré fermement par un porte-drapeau ou fixé au sol, planté dans un support spécifique. L’association civile réalise ses choix, souvent en concertation entre adhérents. Un nom, des mots, un symbole, un blason ou un logo, un dessin plus ou moins codifié crée le motif. Il suffit d’y ajouter un choix de couleurs pour le fonds et pour le motif. L’ensemble est entré dans un logiciel spécifique qui permet une sauvegarde et une utilisation pour la fabrication.

Drapeaux associations civiles

Drapeaux associations civiles des anciens apprentis mécaniciens et anciens élève techniciens

 

Drapeaux associations civiles: fabrication – un vrai métier

Les associations civiles demandent alors une fabrication spéciale pour leur compte. Elle est réalisée à partir de matériaux solides pouvant résister aux intempéries. La confection est souvent en matière acrylique pour la légèreté avec un grammage calculé de telle manière à garder la souplesse à l’ensemble, pouvoir flotter, tout en gardant une bonne durée de vie. Il est conçu pour vivre à l’extérieur et subir le vent, la pluie et le soleil. Les couleurs doivent aussi avoir une bonne tenue. C’est le métier de quelques fabricants hautement spécialisés qui possèdent des machines programmables à la pointe de la technologie électronique.

Drapeaux associations civiles: souvenir français

Drapeaux associations civiles du comité de Gagny

Drapeaux associations civiles: rénovation des étendards – un art

Tout pavois a besoin d’un nettoyage minutieux. Les plus délicats nécessitent des soins particuliers qu’il est préférable de confier à un spécialiste. Parfois, il faut le restaurer car de nombreuses années ont fini par avoir raison des couleurs. La fibre s’est abîmée, laissant paraître à certains endroits des déchirures. Des lettres ou des motifs ont disparu, ne sont plus clairement lisibles. La restauration de flamme est un vrai métier nécessitant une analyse suffisante pour choisir les bons remèdes. Rénover, recoudre, raviver ou rapiécer permet de faire revivre une étoffe et son histoire. L’histoire d’une communauté unie par un même esprit!

LIRE AUSSI  Drapeaux sapeurs pompiers

Contact / Devis / Information

 

Share Page

Close